Histoire de l’arrivée de PanTanG sur Ner'zhul

PanTanG existe sous une forme ou sous une autre depuis 6 ans. Elle comporte un certain nombre de joueurs présent à l’origine sur EQ et qui a fait sa migration sur Ner'zhul à la création du monde de World of Warcraft. PanTanG est un nom issu de "la saga d'Elric le nécromancien" de Mickael Moorcock. La guilde a ouvert son recrutement depuis le début le mois de mars 2006 après un an d'existence sur le monde de Ner'zhul. Précédemment, les membres étaient à en majorité issus d’EverQuest.

HISTOIRE DE L’ARRIVEE DE PANTANG SUR Ner'zhul

Ami ! Laisses moi te conter l’histoire des combattants de la Horde !

« Il y a fort longtemps, les Maîtres de Wow créèrent le monde de Ner'zhul, monde en guerre ouverte. Ils y placèrent leurs créatures préférées, les humains, les nains, elfes et autres gnomes. Afin de les occuper, ils conçurent aussi une opposition qu’ils voulurent faite d'êtres disgracieux, et les baptisèrent la Horde.

Mais les plans des Maîtres se trouvèrent compromis par leurs maléfiques créations, qui à force de fougue et de ténacité se transformèrent de proies en chasseurs ! Priant alors leurs créateurs, l'Alliance obtint de nouveau leur intervention.

Ce fut ainsi que les Maîtres de Ner’Zhul élaborèrent les champs de bataille, et firent croire à ceux de la Horde que leur honneur s’y trouvait. Qu’ailleurs, seule la chasse aux dragons et autres bestioles comptait. Diviser pour mieux règner.

Le plan des Maîtres réussi : les Guildes se divisèrent sur la marche à suivre, les mieux équipées se tournèrent vers les BG ou la chasse aux monstres. Ceux qui restaient pour défendre les territoires furent gagnés par le découragement, voire la compromission.
De plus en plus souvent, les guerriers de l’Alliance se risquaient aux portes des capitales de la Horde ; nos Rois furent humiliés plus d’une fois, trahis par leurs propres défenseurs qui se réjouissaient des victoires de l’alliance ; les soldats qui combattaient encore le faisaient parfois sous les huées des traîtres !

Thrall était desespéré, seul dans son donjon régulièrement assiégé. Une nuit, il fit un songe : Un gnome grimaçant se moquait de lui au pied de son propre trône. Et lui, impuissant ne pouvait pas bouger lors que sa suite riait aux pitreries de ce bouffon de l’alliance. Tout a coup, le gnôme fut pris de convulsions, son visage changea, et apparu la visage d’Arioch, le Dieu du sang et de la Guerre. Il dit :
« Que fais-tu Thrall, mon viel ami !? Ne désespères pas, rien n’est perdu ! Un jour, le règne de la Horde reviendra ! Rappelles les combattants que, du temps de ton règne sans partage, tu envoya explorer les territoires d’Everquest. L’échos de leurs exploits n’a-t-il pas raisonné à tes oreilles ? Vas, mon valeureux ami, convoques les, ils mettront une fois encore leur courage à ton service, et à nouveau tu m’abreuveras du sang de l’Alliance ! Sinon, sois maudit ! »


(…)
Le soleil se lève sur Ner'zhul la tranquille… Devant Orgri, quelques allys font la fête avec quelques traîtres de la Horde, comme cela se fait maintenant.

Tout à coup, au loin, surgit une bande furieuse qui, n’ayant que le mot KOS à la bouche, se précipite sur l’ennemi ! « Non ! non ! Ce sont nos amis ! » crient les traitres tandis que les allys se font massacrer.

Alors le plus brave de ces cavaliers se tourne vers eux et déclare :
« Honte à vous, combattants de la Horde ! Thrall nous a rappelé du fin fond des Mondes afin de voir de nouveau couler le sang de l’alliance !
Désormais, les territoires seront de nouveau contestés et la toute puissance de l’Alliance prendra fin ! Taisez-vous traîtres, plutôt mourir que de vivre dans la honte et le déshonneur !
Dorénavant nous n’accepteront plus que nos villes soient souillées, nos pnj’s massacrés, que nos Rois soient humiliés ! »

Au-dessus des têtes de ces valeureux combattants est écrit : PanTanG! Certains disent qu’il s’agit des mots que leurs ennemis criaient en se sauvant (Fuyons ! en Elfe), d’autres que c’etait le nom d’une île où leur chef se retira longtemps pour méditer, ...désormais pour l’Alliance, ils signifiait que les jours tranquilles etaient bels et bien finis!

Voici la fin de l’histoire mon ami… ou plutôt son début, car l’esprit de Pantang souffle désormais sur les braises de la révolte !

Pour PanTanG et pour la HORDE ! »

Voilà, le mot est dit : ESPRIT !


L’esprit Pantang, c’est peu importe ton niveau, peu importe ton matériel ou tes caractéristiques, ce qui compte c’est de partager les mêmes valeurs avec ton groupe : jouer pour le fun avant tout, pour accomplir de petites et de grandes choses par l’homogénéité du groupe, tirer les autres vers le haut… et surtout n’avoir aucune pitié avec l’Alliance ! Aucune tête de dragon ne vaut la tête d’un membres de cette engeance! Aucun stuff épique ne vaut une victoire sur leurs chefs !

Alors, tu pourras nous post des caractéristiques de fou, répondre « juste » à toutes les questions du monde, avoir un porte-clé complet, c’est en montrant chaque jour ton implication dans la guilde et son esprit que tu y seras définitivement intégré.